Présentation générale du cursus infirmier

Schéma du cursus infirmier

Le diplôme d'État d'infirmier est préparé en Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI). Des épreuves de sélection sont organisées par chaque institut.

Les études se déroulent en 3 ans, soit 6 semestres de 20 semaines chacun, soit 4 200 heures.

La formation se répartit entre enseignements théoriques et pratiques.

L'enseignement théorique comprend 2 100 heures, réparties entre :

  • les cours magistraux : 750 heures
  • les travaux dirigés : 1 050 heures
  • le travail personnel guidé : 300 heures.

L'enseignement pratique comprend également 2 100 heures ; les stages se réalisent en établissements de santé publics ou privés et en secteur ambulatoire.

La formation est désormais reconnue au grade de licence, dans le cursus licence master doctorat (LMD). Cette reconnaissance universitaire donne la possibilité aux infirmiers de poursuivre leur cursus vers un master puis éventuellement un doctorat.

À signaler

  • Plusieurs spécialisations permettent à l'infirmier d'évoluer dans sa profession et de découvrir d'autres missions, notamment au sein des hôpitaux : infirmier-anesthésiste, infirmier de bloc opératoire, puéricultrice.
    Après quelques années de pratique et une formation de cadre de santé, il peut évoluer vers des fonctions d'encadrement de service ou de formateur en institut de formation.
    Après 2 ans passés en milieu hospitalier, l'infirmier peut également exercer dans le secteur libéral.
    Enfin, un infirmier peut être salarié dans des centres de santé, des entreprises, des écoles ou des associations humanitaires…
  • Les candidats non admis à poursuivre des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme et, ayant validé depuis moins d’1 an, les unités d'enseignement de la PACES, ainsi que les candidats inscrits à la PACES, sous réserve de la réussite des unités d'enseignement de la première année de la PACES, sont dispensés des épreuves écrites d'admissibilité.
    Ces candidats admis sont également dispensés de 4 unités d'enseignement du semestre 1.


La formation conduisant au diplôme d’Etat d’Infirmier

Pour être admis à effectuer les études, les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins au 31 décembre de l'année des épreuves de sélection. L'admission définitive est subordonnée à la production d'un certificat médical émanant d'un médecin agréé.

Diplôme requis : baccalauréat ou un titre reconnu équivalent
Etre élève de classe de terminale sous réserve de fournir une attestation de réussite au baccalauréat français aussitôt connu les résultats de cet examen.

Justifier d'une expérience professionnelle de trois ans dans le secteur hospitalier ou médico-social ou de cinq ans dans un autre secteur d'activité et satisfaire à une procédure de présélection organisée par l’Agence régionale de santé (dossier présélection)

Dispenses de formation
Voir Titre II de l’arrêté du 31 juillet 2009 articles 23bis à 37

Inscription à l'examen de présélection du concours d’entrée dans les instituts de formation en soins infirmiers - Session 2018

Cette procédure est ouverte aux candidats désirant se présenter aux épreuves d'admission dans les Instituts de Formation en Soins Infirmiers, qui ne sont pas titulaires du baccalauréat ou de l'équivalent (D.A.E.U., B.T.A., ou de tout autre diplôme permettant l'accès aux universités), qui justifient d'une activité professionnelle ayant donné lieu à cotisation à un régime de protection sociale :

d'une durée de trois ans pour les personnes issues du secteur sanitaire et médico-social ;

ou d'une durée de cinq ans pour les autres candidats.

(NB : Ne sont pas concernés par cette procédure les titulaires de l'un des diplômes d'Etat suivants : aide-soignant, auxiliaire de puériculture ou aide médico-psychologique qui justifient à la date du début des épreuves de 3 ans d'exercice professionnel).

RESULTATS de l'examen de présélection - concours infirmier 2018