Le 14.09.2018

L’infirmier en pratique avancée (IPA) : Améliorer l’accès aux soins en diversifiant l’activité des soignants.

La loi de modernisation de notre système de santé pose le cadre juridique de ce que l’on peut appeler « la pratique avancée » pour les auxiliaires médicaux. Cet exercice en santé existe déjà dans de nombreux pays. En France, le choix a été fait de le déployer au sein d’une équipe, en commençant par la profession d’infirmier.

Le code de la santé publique précise que "les auxiliaires médicaux …. [infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychomotriciens..., ndlr] peuvent exercer en pratique avancée au sein d'une équipe de soins primaires coordonnée par le médecin traitant ou au sein d'une équipe de soins en établissements de santé ou en établissements médicosociaux coordonnée par un médecin ou, enfin, en assistance d'un médecin spécialiste, hors soins primaires, en pratique ambulatoire".

Ouverte récemment aux infirmiers avec la parution en juillet des textes d’application, la pratique avancée vise un double objectif :
.    Améliorer l’accès aux soins ainsi que la qualité des parcours des patients sur des pathologies ciblées,
.    Favoriser  la diversification de l’exercice des professionnels et déboucher sur le développement de compétences d’un haut niveau de maîtrise.

Elle recouvre :
.    des activités d’orientation, d’éducation, de prévention ou de dépistage
des actes d’évaluation et de conclusion clinique, des actes techniques et des actes de surveillance clinique et paraclinique,
.    des prescriptions de produits de santé non soumis à prescription médicale,
.    des prescriptions d’examens complémentaires, des renouvellements ou adaptations de prescriptions médicales.

Un  IPA sera un infirmier expérimenté, d’au minimum 3 ans d’exercice, ayant obtenu son diplôme d’Etat d’IPA précisant la mention choisie et reconnu au grade universitaire de master.

En région Bretagne -sous réserve d’une accréditation définitive- l’Université Bretagne Occidentale de Brest et l’Université Rennes 1 devraient ouvrir une formation sur 2 ans avec un nombre de places limitées (entre 5 et 10 à Brest, 15 à Rennes), dès la rentrée 2018 pour le DIPLOME d’ETAT d’INFIRMIER EN PRATIQUE AVANCEE, sur la liste des mentions suivantes :
.    Mention Pathologies chroniques stabilisées
.    Mention Maladie rénale chronique
.    Mention Oncologie


Aussi, pour toute information complémentaire, merci de vous référer aux liens suivants :

  • Université de Rennes 1 :

master.ipa.rennes(at)gmail.com     
https://medecine.univ-rennes1.fr/diplome-detat-dinfirmier-en-pratique-avancee 

  • Université de Bretagne Occidentale :    

alexandre.morel(at)univ-brest.fr  
https://www.univ-brest.fr/formation-continue/menu/Formations/Sciences-de-la-Sante/DU-et-DIU--Medical-.cid88239

En complément le site du Ministère de la Santé et des Solidarités : http://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/acces-territorial-aux-soins/article/la-pratique-avancee-417776, vous apportera des précisions sur ce dispositif, avec notamment une foire aux questions sur les conditions préalablement requises pour s’inscrire à la formation. Les thématiques d’enseignement ou encore l’organisation des stages sont également disponibles sur cette page.