Que recherchez-vous ?

Devenir infirmier(e) de pratique avancée

Dernière mise à jour :
22/06/2021
Photo issue de la plaquette de présentation du métier d'infirmier en pratique avancée

La pratique avancée permet à des professionnels paramédicaux (par exemple, des infirmiers) d’exercer des missions et des compétences plus poussées, jusque-là dévolues aux médecins. C'est un nouveau métier, à la frontière entre médecin et infirmier(e).

 

La pratique avancée permet à des auxiliaires médicaux d’exercer des missions élargies et d’avoir, notamment, une activité clinique incluant la gestion de situations de soins complexes. La pratique avancée vise à :

  • développer les compétences pour favoriser les évolutions de carrière ;
  • améliorer la qualité des soins et des parcours de santé ;
  • l’équité et l’accès aux soins des populations ;
  • avoir une approche centrée sur la personne, son entourage et les besoins de santé des populations.

Vous pouvez devenir infirmier(e) de pratique avancée si :

  • vous avez obtenu votre diplôme d’Etat d’infirmier(e) de pratique avancée ;
  • vous justifiez d’une expérience d’au minimum trois ans ;
  • vous exercez au sein d’une équipe de soins coordonnée par un médecin en secteur ambulatoire ou en établissement (de santé, médico-social ou hospitalier).

Vous devez être titulaire du diplôme d’Etat d’infirmier en pratique avancée conférant le grade de master délivré par une université accréditée.

La formation dure deux ans. Elle peut être plus courte pour les personnes bénéficiant d’une dispense d'unités d'enseignement ou d'une validation des études supérieures (VES) accordée par l’université. 

La formation comprend des enseignements et des stages. Elle est organisée de la façon suivante :

  • une 1ère année de tronc commun permettant de poser les bases de l’exercice d’IPA ;
  • une 2ème année centrée sur un domaine d’intervention choisi par l’étudiant.

4 domaines d’intervention sont définis :

La formation peut être suivie après une expérience professionnelle ou dès l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier mais pour exercer, une expérience professionnelle à temps complet de trois ans est requise

L’IPA suit des patients qui lui ont été confiés par un médecin avec son accord et celui du patient, au sein de l’équipe dans laquelle il exerce et sur la base d’un protocole d’organisation visant à préciser les modalités du travail en collaboration. 

Dès lors, les IPA ont la responsabilité du suivi régulier des patients qui leur sont confiés et peuvent procéder à des actes :

  • de dépistage ; 
  • de prévention ; 
  • de prescription d’examens complémentaires ;
  • de renouvellement et/ou adaptation de traitements médicamenteux.

L'IPA revient vers le médecin lorsque les limites de son champ de compétences sont atteintes ou dans le cas d’une dégradation de l’état de santé du patient.

Le secteur ambulatoire :

  • au sein d’une équipe de soins primaires coordonnée par le médecin (par exemple en maison ou centre de santé) ou de l’équipe de soins d’un centre médical du service de santé des armées coordonnée par un médecin des armées ;
  • en assistance d’un médecin spécialiste, hors soins primaires.

Le secteur sanitaire ou médico-social ou dans un hôpital des armées, au sein d’une équipe de soins coordonnée par un médecin.

L'accompagnement financier de l'ARS Bretagne

L’ARS Bretagne apporte un soutien financier aux infirmiers en formation de pratique avancée, pour une durée de 2 ans maximum. L’aide est apportée aux infirmiers ayant un projet d’exercice dans la région Bretagne à l’issue de la formation. Pour les infirmiers formés en Bretagne ayant un projet d’exercice dans une région autre, contactez l’ARS territorialement compétente.

Pour les infirmiers libéraux :

Le financement est porté à 21 200 €/ année de formation. Il a pour objet de compenser la diminution de l’activité libérale. Cette indemnisation est versée contre l’engagement de s’installer dans la région Bretagne à l’issue de la formation dans le cadre d’un exercice coordonné (équipe de soins primaires (ESP), maison de santé pluri-professionnelle (MSP), centre de santé) ou auprès d’un médecin spécialiste, pendant une durée minimum de 2 ans.

Les pièces suivantes doivent être adressées pour toute sollicitation de financement :

  • Une demande écrite
  • Une attestation de scolarité
  • Un engagement sur l’honneur d’exercer dans la région Bretagne à l’issue de la formation dans le cadre d’un exercice coordonné ou auprès d’un médecin spécialiste, pendant 2 ans au minimum
  • Un RIB

Pour les demandeurs d’emploi et salariés non pris en charge par leur employeur :

Le financement est porté à 5 000 €/année de formation. Il a pour objet de couvrir les frais de formation.

Les pièces suivantes doivent être adressées pour toute sollicitation de financement :

  • Une demande écrite
  • Une attestation de scolarité  
  • Une attestation d’inscription à pôle emploi (le cas échéant)
  • Un RIB
  • Un justificatif de non prise en charge des frais de formation par l'employeur

Votre contact :

02 22 06 73 50

L’ARS Bretagne s’engage à compter de septembre 2020, à titre expérimental et pour une durée d’un an reconductible après évaluation, dans l’accompagnement financier des IPA s’installant :

  • Dans la région Bretagne
  • Dans le cadre d’un exercice coordonné
  • Dans une zone en sous densité médicale (Zone d’Intervention Prioritaire ou Zone d’Action Complémentaire au sens du zonage médecins).

L’aide apportée consiste en un montant forfaitaire de 13 500 €.

Cette aide apportée par l’ARS Bretagne est cumulable avec l’aide conventionnelle de l’assurance maladie pour toute installation d’un IPA en pratique libérale exclusive, d’un montant de 27 000 € ainsi que du forfait annuel de coordination de 400 € passant à 1 120€ pour un exercice en zone médicale sous-dense.

 

L’IPA s’engage en contrepartie à : 

  • S’installer et maintenir son activité dans la zone déficitaire pendant 5 années au moins
  • Exercer dans le cadre d'une pratique clinique
  • Adhérer au projet de santé du territoire (adhésion à un projet de santé CPTS, MSP ou ESP) 
  • Réaliser un temps de travail d’au moins 3 jours/semaine
  • A atteindre un seuil d’activité minimum : 50 patients la première année puis 150 à partir de la 2eme année.

 

L’aide est également apportée :

  • aux maisons de santé, structurées en SISA, recrutant un IPA, implantées en zone déficitaire en médecins (Zone d'intervention prioritaire (ZIP), zone d'accompagnement régional (ZAR) ou zone d'action complémentaire (ZAC)) ;
  • aux centres de santé de Bretagne implantés en zone déficitaire (ZIP, ZAR ou ZAC) recrutant un infirmier en pratique avancée. Les mêmes engagements doivent être respectés.

Consultez la page du PAPS relative au zonage médecin pour connaître les zones déficitaires (ZIP, ZAR et ZAC).

Contacts

  1. Votre référente à l'ARS :

Jeanne BABY : jeanne.baby@ars.sante.fr ; tél. 02.22.06.73.50

 

2. Les coordonnées des universités accréditées en Bretagne pour dispenser la formation d'IPA sont les suivantes :

  • Université de Rennes 1 :

master.ipa.rennes@gmail.com     

https://medecine.univ-rennes1.fr/diplome-detat-dinfirmier-en-pratique-avancee 
 

  • Université de Bretagne Occidentale :    

alexandre.morel@univ-brest.fr

https://www.univ-brest.fr/formation-continue/menu/Formations/Sciences-de-la-Sante/DU-et-DIU--Medical-.cid88239