Que recherchez-vous ?

La formation initiale ou continue

Dernière mise à jour :
01/02/2022

Le diplôme d'État d’aide-soignant (DEAS) est obligatoire pour exercer ce métier. La formation du métier d’aide-soignant est accessible dès 17 ans, sans limite d’âge et sans condition de diplôme.

La formation Aide-soignante 

En tant que professionnel de santé, l’aide-soignant a pour missions de dispenser des soins de la vie quotidienne, pour préserver et restaurer le bien-être, la continuité de la vie, et l’autonomie de la personne soignée.

La formation d’aide-soignant vous permet d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer ce métier.

La formation est dispensée au sein d’un Institut de Formation Aide-Soignant (IFAS), durant 11 mois. Cela comprend :

  • 22 semaines d’enseignements théoriques et pratiques ;
  • 22 semaines de formation en milieu professionnel, réparties sur 4 périodes de stage.

A noter : des allègements de formation et de stage peuvent être accordés suivant vos diplômes déjà acquis.

Admission en IFAS

Les modalités de sélection ont été redéfinies par l’arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d’admission aux formations conduisant aux diplômes d’Etat d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture.

Pour candidater, un dossier d’inscription est disponible sur le site internet de chaque institut de formation. Les candidats peuvent postuler auprès de plusieurs IFAS, aucun frais n’est demandé.

Dans le contexte exceptionnel de la crise sanitaire liée à l’épidémie de covid-19, l’entretien d’admissibilité est exceptionnellement supprimé pour la rentrée 2022. La sélection se fera à partir du seul examen du dossier.

La région Bretagne compte 33 instituts installés sur l’ensemble du territoire, dont 3 antennes. Pour la rentrée en septembre 2022, 1769 places seront à pourvoir.

  • Pour connaître les différents instituts bretons, la liste des IFAS bretons est disponible dans la rubrique "Aller plus loin/ Documents à télécharger" ci-dessous.

Le dossier d’inscription doit comporter les pièces suivantes :

  1. Une pièce d’identité ;
  2. Une lettre de motivation manuscrite ;
  3. Un curriculum vitae ;
  4. Un document manuscrit relatant à votre choix, soit une situation personnelle ou professionnelle vécue soit votre projet professionnel en lien avec les attendus de la formation. Ce document n’excède pas deux pages ;
  5. Selon votre situation, la copie des originaux de vos diplômes ou titres traduits en français ;
  6. Le cas échéant, la copie de vos relevés de résultats et appréciations ou bulletins scolaires ;
  7. Selon votre situation, les attestations de travail, accompagnées éventuellement des appréciations et/ou recommandations de l’employeur (ou des employeurs) ;
  8. Pour les ressortissants étrangers, un titre de séjour valide à l’entrée en formation ainsi qu’une attestation du niveau de langue française égal ou supérieur au niveau B2, ou à défaut, tout autre document permettant d’apprécier les capacités et attendus relatifs à la maîtrise du français à l’oral.

 Pour les candidats ayant moins de 2 ans d’expérience professionnelle, il est fortement recommandé de joindre au dossier la copie des relevés de résultats et appréciations ou bulletin scolaire.

Tout autre justificatif valorisant un engagement ou une expérience personnelle en lien avec le métier peut être joint au dossier.

Le calendrier de dépôt des dossiers d’inscription commun aux instituts de la région est le suivant :

Date d’ouverture des inscriptions

1er mars 2022

Date de clôture des inscriptions

10 juin 2022

 

Des aides financières peuvent être mobilisées

La formation peut être prise en charge par le Conseil régional pour les jeunes qui sortent du système scolaire, pour les demandeurs d’emploi, indemnisés ou non, ainsi que pour les CDD-CDI 24H.

La Région Bretagne peut également accorder une bourse d’étude aux personnes en formation dès lors qu’elles ne bénéficient pas d’une indemnisation pour perte d’emploi ou toute indemnisation versée à ce titre (pour les modalités et conditions, se renseigner auprès du Conseil régional).

Pour des personnes salariées, des aides financières sont possibles (congé individuel de formation), financés dans le cadre de la formation continue.

 

La formation continue et les évolutions de carrière

L'aide-soignant par le biais de la formation continue peut se spécialiser dans certaines activités : assistant de soins en gérontologie, agent de stérilisation, hémodialyse, aspiration endo-trachéale, etc.

Des évolutions de carrière sont également possibles. L’aide -soignant dispose de passerelles pour se former à d’autres métiers: auxiliaire de puériculture, aide médico-psychologique, ambulancier, auxiliaire médical…mais aussi d’infirmier.